IL FINIRA TOMBEUR #20

Episode 20(…)

Je suis arrivé au collège avec une si bonne humeur qu’en me rendant en classe j’etais si excité que je me surprenais a courir.😅😅😅
Je courrais tellement vite, qu’on avait l’impression qu’une jolie princesse m’attendait au bout du chemin.

Arrivé en classe, SURPRISE!!!!!

Un professeur etait deja là, et venait a peine de debuter son cours. Il me fit signe d’entrer et de rejoindre mon banc. Je me suis exécuté rapidement sans toutefois chercher a pertuber qui que ce soit en passant mais alors!!…

Arrivé sur mon banc, GROSSE SURPRISE!!!!!

Vous ne devinerez jamais ce que j’ai vu😲 ma place etait déja occupée !!!😨😨😨

Occupée par une fille !! 🤦🏽

Je me suis placé devant elle, Je l’ai regardé brievement de la tete aux pieds comme pour lui demander si elle ne s’etait pas renseignée sur le statut du siege qu’elle occupait.

Elle n’avait pas l’air de me gerer le moins du monde🤦🏽, et moi, j’etais là, je la regardais, sans dire le moindre mot.

Mon coup d’oeil n’etait pas si long que ca mais j’ai tout de meme remarqué son teint clair, ahhhh mon dieu qu’il etait si clair😰, on croirait voir une presque MÉTISSE.😋

Ses cheveux n’etaient pas noirs comme la plupart des filles que je connaissais, non!! Ils etaient roux, mon dieu!!😰😰😰 une couleur qui tirait presque vers la couleur de sa peau, c’est a croire qu’elle y avait mise une teinture dessus mais il n’en etait rien du tout, ses cheveux etaient tout simplement naturels et uniques en leurs genre. Elle etait assise mais a juger par ses proportions et mensurations, je concluais qu’elle n’etait pas vraiment grande de taille.

Et son regard alors, 🤔 aaahhh😟😟 je ne saurais décrire le sentiment qu’il me faisait ressentir , il etait inoffensif et en meme temps agréssif, ma température a augmentée dès l’instant meme où nos yeux se sont croisés.

Mon esprit s’affolait tout seul, à un moment donné, j’ai ressentis comme si j’etais braqués dans mon territoire.

J’ai brievement appercu un animal sauvage sortir ses crocs pret a se defendre d’un potentiel danger, en même temps, dans ses yeux je pouvais voir ses iris se dresser sur moi comme les orifices de revolvers des cow-boys du far west.

De tout mon vecu jusque là, personne ou presque ne m’avait deja lancé un tel regard, je me tenais là, debout devant elle, je me sentais nu a la limite, et elle, n’arretait pas son indifference a mon egard.

Son visage etait vide de sentiments, froid et glacé comme celui d’une personne qui n’a jamais croisé le chemin du sourire un jour dans sa vie.

De toute les facons, avec ou sans sourire, elle etait divinement belle, et donc ,on retient juste qu’elle etait

MOUAIH COMME LE BONBON COEUR 😍😘😋

quand je n’en pouvais plus d’etre la victime de ce combat hypnotique qui n’a pourtant duré que deux secondes au plus, je me suis ressaisis et je lui ai tout simplement demandé de se lever

  • lève toi!
  • pardon?
  • lève toi 😒

Je lui ai sortis mes yeux aussi gros juste pour qu’elle s’effraie un peu.

Par la meme occasion, je profitais pour l’admirer un peu plus, elle etait si belle!!
Peut etre elle etait nouvelle, c’est sûr et c’etait deja bien plus qu’une évidence pour moi, si non je l’aurais deja remarqué bien avant🤷🏽.

A mon agression, elle ne s’est pas tue et ne s’est pas retenue de me repondre

  • lève toi
  • pourquoi?😒
  • c’est ma place
  • depuis quand?
  • ékié?😲
  • j’etais la première a m’installer ici, donc cherche toi ailleur😌
  • tu etais ici la semaine passée? Tu es meme folle?
  • ce qui est sur c’est que j’etais assise ici bien avant toi donc cherche toi ailleur tu pertubes!!🤦🏽

Elle a tout simplement continué de recopier les cours écris au tableau.
Du coup, la classe s’est tue plus qu’elle ne l’etait deja.

Tous les regards venaient d’etre braqués sur moi😰. Je ne pouvais cependant rien faire d’autre qu’insister et négocier a la limite.

  • Qu’est ce que tu fais encore a coté de moi? Tu ne vois pas que tu empeches ceux qui sont derriere de recopier au tableau?😒
  • 😖😖😖😠😠hmmmm

C’etait vrai en effet, jetais envahi par une colère violente que j’avais même deja oublié les autres camarades qui s’agitaient deja en me demandant de bouger🤦🏽.

Parce-que oui, je les empechais de prendre le cours.

Ce n’etait pas croyable!!!Cette fille venait de m’humilier devant toute la salle?😲Je me tenais donc devant une situation critique!!

Devant moi il y avait cette fille venue de nulle part qui occupait ma place, et derriere moi cette classe qui faisait du bruit a cause de moi.

Finalement c’etait impossible qu’on continue dans ces conditions.

Il fallait que je fasse un choix!!
Je devais rester là, à reclamer ma place jusqu’à ce que je l’obtienne quoi qu’il advienne, ou alors je devais me trouver une autre place, ce qui signifierait que le cours allait continuer, la nouvelle fille venue de je ne sais où allait gagner, et surtout surtout surtout, j’allais etre très très loin de  »LA BLANCHE »

SACRILÈGE !!!!😖😖😰😰😰😱😱😱.

Je ne pouvais en aucun cas essayer d’envisager cette hypothèse, 😣😣.
J’ai du m’investir corps et âme pour dénicher cette place , ce n’est pas a cause d’une simple intimidation que je devais flancher NON!!!

Je refusais cette éventualité, et je me disais que j’etais plus fort que ca!!!C’est a cet instant que Mboté lui dit tout doucement

  • heu, ma chérie, stp cette place est deja prise comme je te l’ai dis plutôt, et c’est la sienne donc c’est mieux que tu lui cède sa place !!
  • impossible!! J’ai occupé cette place bien avant lui le premier jour des classes! Bien que je ne sois pas venue le reste des jours mais cette place est la mienne.

Les tensions avaient pris une autre dimension, et les chuchotements se sont transformés en éclats de voix.

Bien enttendu, le prof s’est mêlé de cette histoire.

  • oh oh oh jeune homme, qu’est ce qui se passe?
  • je veux juste m’asseoir
  • alors assieds toi sur un banc qui a une place de libre
  • non monsieur, je veux m’asseoir sur cette place ci c’est la mienne!!
  • mais ohhhh, on est pas a la maternelle ici ou on va se mettre a se disputer les places!!
  • m-mais
  • il n’ya pas de mais qui tienne, je vois des bancs vides un peu de partout la mais choisis en un et assieds toi!

Comme je l’ai dis plutôt, ma relation amoureuse avec la Blanche devait se jouer sur la décision que j’allais prendre a l’instant.

Changer de place pour le cours reviendrait a y rennoncer pour toujours, et rennoncer a cette place reviendrait a renoncer a La Blanche.

Je devais donc me battre pour elle, et ce quelque soit le danger en face.Je devais resister au prof pour lui prouver que j’ai les couilles et surtout que je capitulerais devant rien et quiconque pour avoir ce que je veux.

Je lui ai repondu, tout simplement

  • je ne bouge pas!! C’est ma place et c’est là que je vai m’asseoir. 😑
  • merde!!!! Merde😠😠, ne pertubes pas mon cours ohhhhh

Je n’ai pas bougé d’un poil, 😒, je le regardais s’agiter, frappper les pieds au sol, balancer les bras de haut en bas, secouer son corps comme pour refouler toute la rage qui l’envahissait, mais plus il le faisait, plus j’etais ferme dans ma décision.

Loin de moi l’intention de bafouer son autorité ni quoi que ce soit d’autres mais je ne pouvais accepter d’encadrer une personne autre que moi juste a cause d’une faiblesse d’expression ca Non!!! 😪

Lorsqu’il en a fini avec sa folle gestation, et surtout en voyant que je ne bougeais pas, il s’est approché de moi avec l’intention d’agir d’une quelconque facon que ce soit.

Ca faisait du bruit dans la salle, 😱 les camarades etaient impatient de vivre la scène.

Ca plait bien aux élèves de se livrer des contentieux avec les profs et les surveillants, il parait que ca rehausse la cote auprès des filles.

Après chaque pas, la tension prenais de l’ampleur et c’est a cet instant que mboté saisie la fille et lui dit a voix basse.

  • tu vois ou ces choses nous mènent, il risque une sention sévère en fesant ce qu’il fait, mais sache que si les choses arrivent a ce niveau, tu en seras la première responsable parce-que tu ne vaudras pas mieux que lui.😐
  • hum.!!😒

Je regardais le prof s’avancer vers moi tout en colère, les poings sérrés , un regards monstrueux braqué sur moi et les machoires appuyés les unes aux autres.

Je me disais que j’allais un peu loin et je commencais a baisser la garde petit a petit.

A suivre…

  1. ILLUSTRATION: chelmi le chercheur
  2. HISTOIRE: chelmi le chercheur
  3. AUTEUR: chelmi le chercheur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :